Poster Iwaju

2 ans après l’annonce du projet lors d’une réunion des investisseurs, Disney annonce finalement que la série Iwájú sortira sur Disney+ cet été dans le monde entier. La série est la première collaboration de Disney Animation avec un studio du continent africain et la preuve de la stratégie d’investissement de Disney.



La série Iwájú est une collaboration entre Disney et Kugali Studio. Elle s’inscrit dans le genre de la science-fiction et a pour cadre une ville de Lagos futuriste dans laquelle deux enfants vont devoir trouver leur place et grandir ensemble alors que tout les oppose. Le synopsis de la série a été révélé au public fin 2022 à la D3 Expo, organisée par Disney. L’histoire se concentrera donc sur une fille venue tout droit des quartiers riches et isolés de la ville, et un garçon arrivant des bidonvilles. Elle aura pour principaux antagonistes le père de la jeune fille, grand PDG dans l’industrie technologique, ainsi que le parrain des bidonvilles qui a fait fortune et possède l’influence grâce à ses activités illicites.

Pour celles et ceux qui pourraient trouver ce scénario « classique » pour de la SF, je rétorquerai que l’intérêt de la série sera principalement son contexte, et quel contexte que Lagos ! Lagos est la ville la plus peuplée d’Afrique et l’une des plus peuplée du monde, elle est aussi la capitale économique de son pays, le Nigéria. Cette ville est au présent ce que nous représentons dans notre SF, avec une ville clairement séparée en deux. Avec d’abord l’île de Lagos, loin du cliché que certains se font de l’Afrique avec une zone riche et développée avec tout le confort occidental et des emplois très qualifiés. On trouve dans cette zone des banques de règlements internationaux et des traders de pétrole qui vivent totalement isolés du reste de la ville sur le continent. La partie continentale de Lagos est très pauvre, et c’est là que s'entassent la majorité des habitants dans un gigantesque bidonville lacustre. Les auteurs de cette série sont des natifs de Lagos et je suis très impatient de voir cette histoire mise en image par des locaux et d’en apprendre plus par ce témoignage.

Et qui dit artistes locaux, dit studio local et c’est avec fierté que Disney nous annonce ici sa première collaboration avec Kugali Media. Kugali est une grosse société implantée dans toute l'Afrique anglophone, une pionnière dans le marché du divertissement en Afrique qui propose la diffusion sur plusieurs pays d'œuvres réalisées par des artistes locaux. Ainsi on a pu voir le département comics de Kugali diffuser Lake of tears, l’histoire d’un enfant esclave des pêcheurs du Lac Volta. Si vous voulez voir le style, vous pouvez consulter les premières pages du volume 1 ici. 👍

Pour Kugali, le mot d’ordre, c’est de raconter des histoires d'Afrique pour le public africain et ainsi poser les bases d’une industrie du divertissement locale et puissante. D’ailleurs, leurs efforts ne se font pas que dans la BD et l’animation, Kugali ayant aussi une partie de ses activités dans le domaine du jeu vidéo. En faisant un partenariat avec Kugali, Disney a donc l’objectif de devenir à leurs côtés un acteur local du divertissement. Comme certains peuvent s’en douter, ce partenariat a un côté éminemment stratégique pour Disney dans son objectif de croissance sur le continent africain qui devient de plus en plus crucial. 

En 2023 est sorti un rapport du centre de recherche Digital TV Research. Ce centre a pour objectif de publier des rapports pour ses clients sur les habitudes de consommation et leurs évolutions dans plus de 130 pays sur le sujet des médias audiovisuels. Le rapport en question est très intéressant et a pour sujet le développement de la SVOD en Afrique. Alors que l’accès à internet sur le continent africain se développe de plus en plus, on voit se dessiner un marché à plusieurs milliards de dollars. D’après le rapport, Disney devrait avoir d’ici 2028 presque 1.3 millions de souscripteur·ices. 

Ce chiffre est en soi une bonne nouvelle pour Disney, mais il est cependant bien faible comparé à des acteur·ices déjà plus implanté·es en Afrique comme Netflix et Amazon Prime qui devraient en 2028 se partager à eux deux presque 10 millions d’utilisateur·ices !

Pour Disney, le choix de Kugali s’est fait après une provocation du réalisateur de la série parlant de « botter les fesses de Disney » ; peu de temps après, le rapprochement s’est fait et la collaboration a été entérinée. Même si l’anecdote est amusante, Disney ne répond pas à tous ses provocateurs en les achetant, et si ce choix a été fait c’est sans doute avec en tête que Kugali ouvrirait à Disney le marché de l’Afrique anglophone. On peut donc se demander quels sont les futurs plans de Disney sur le continent.

Pour conclure, je dirais que j'attends cette série avec impatience car je suis curieux de voir si l'œuvre répond à ses promesses. Je suis aussi curieux de savoir comment la série va être reçue en Afrique et en Occident. Disney+ oblige, on devrait avoir droit à une diffusion mondiale en anglais et je me demande ce que le public occidental va penser de ce parti pris artistique, et surtout si cela restera un coup d'essai pour Disney ou le début de quelque chose de plus durable.

Source :
  • https://www.lepoint.fr/afrique/iwaju-serie-d-animation-made-in-africa-bientot-sur-disney-29-01-2021-2411865_3826.php

  • https://digitaltvresearch.com/about-us/

  • https://digitaltvresearch.com/wp-content/uploads/2023/02/Africa-OTT-TV-and-Video-Forecasts-2023-TOC.pdf

Fin de l'article
Photo de profil
Par Jonas